top of page
Rechercher

Histoire du protestantisme - #Episode 1

Dernière mise à jour : 6 févr.


Affiche du premier episode de l'histoire du protestantime

L'Eglise protestante unie de l'Annonciation vous propose de vous (re)plonger dans l’histoire du protestantisme. Explorons aujourd’hui la naissance du mouvement…


Au XVIè siècle, en Allemagne, Martin Luther affiche ses 95 thèses sur la porte de l'église de Wittenberg le 31 octobre 1517 !


Ces thèses dénoncent les abus de l'Église, notamment la vente des indulgences, qui permettent aux fidèles d'obtenir le pardon de leurs péchés moyennant une somme d'argent. Luther affirme que le salut ne s'obtient que par la foi en Jésus-Christ, et non par les œuvres ou les sacrements. Il rejette également l'autorité du pape et des conciles, et prône le retour aux sources de la Bible, qu'il traduit en allemand. Grâce à cette traduction et à l’imprimerie de Gutenberg, la Bible devient accessible au peuple.


Martin Luther qui affiche ses 95 thèses sur la porte de l'église de Wittenberg, le 31 octobre 1517
Martin Luther affiche ses 95 thèses sur la porte de l'église de Wittenberg, le 31 octobre 1517

La réforme de Luther se propage rapidement dans toute l'Allemagne, puis dans d'autres pays européens, comme la Suisse, où Ulrich Zwingli et Jean Calvin développent leurs propres doctrines protestantes. Ces idées nouvelles déclenchent néanmoins de vives tensions comme la guerre des paysans (1524-1526).


Les paysans, opprimés par les seigneurs féodaux et l'Église catholique, réclament plus de liberté, de justice et de droits. Ils forment des armées et affrontent les troupes impériales et les princes. La révolte est écrasée dans le sang, faisant environ 100 000 morts.


L’Église catholique tente bien sûr de rétablir son autorité en organisant notamment le concile de Trente de 1545 à 1563. C'est le dix-neuvième concile œcuménique reconnu par l'Église, c'est-à-dire une assemblée de tous les évêques du monde pour discuter des questions de foi et de discipline, pour définir des résolutions et les soumettre au pape.


À suivre...

53 vues0 commentaire

Comments


bottom of page